Un Psychologue ?

La profession de psychologue est réglementée en France. Pour faire usage du titre il est exigé d’être à la fois titulaire d’une licence mention " psychologie " et d’un master mention " psychologie " comprenant un mémoire de recherche et un stage professionnel (titre régit par l'article 44 de la loi n°85-772 du 25 juillet 1985).

L'inscription au registre ADELI est obligatoire depuis 2002 (ADELI signifie Automatisation des Listes : système d’information national sur les professionnels relevant du code de la santé publique, du code de l’action sociale et des personnes autorisées à faire usage du titre de psychologue)


Le psychologue applique le code de déontologie des psychologues. Il travaille en toute indépendance et neutralité, seuls les faits révélés par ses audits sont à la base de ses conseils et actions. Il respecte le secret professionnel. Le secret professionnel est un droit dont dispose toute personne en relation avec un psychologue (quel que soit le cadre de travail). Le secret professionnel n'est pas le droit de se taire du psychologue, mais une obligation absolue de ne rien révéler de ce qui lui est confié.


Le Psychologue du travail ?

Le psychologue du travail n’a rien à voir avec le psychologue clinicien. L’un est spécialiste des mécanismes de groupe et des organisations, tandis que l’autre est le spécialiste des pathologies mentale et de l’individu. Le psychologue du travail s’attache à étudier les comportements et les relations entre les différents membres d’une même organisation (entreprises, associations, collectivités territoriales…) De fait, on le sollicite pour harmoniser, optimiser ou améliorer ces relations. Ce psychologue est spécialisé dans la relation de l’homme et du travail.Il connaît la place essentielle que tient le TRAVAIL dans la vie d’un individu.Le psychologue du travail par ses interventions peut amener une meilleure productivité à l’entreprise et une plus grande satisfaction au travail pour le salarié.